ACHETEZ VOS PLACES EN LIGNE


ESCALAFÓN DES REJONEADORS : LE GRAND DUEL DES CENTAURES


30-06-2022

Leader du Top 10 des toreros à cheval, Diego Ventura totalise pas moins de 18 corridas toreéées en Europe depuis le début de la temporada, avec 54 oreilles et 6 queues dans son escarcelle. Triomphateur à Grenade, Castellón de la Plana, León ou encore Soria, le cavalier luso-andalou maintient un rythme effréné de courses en ce début de campagne d’été. Il est talonné par un quator de rejoneadors réunis en 12 corridas.

 

Le premier d’entre eux est Guillermo Hermoso de Mendoza, crédité de 33 pavillons et 4 rabos. Auteur d’une saison remarquable en tous points, le fils du grand Pablo a une fois de plus prouvé à Madrid et Nîmes la dimension de son talent. Des faenas inspirées synonymes de Grande portes ouvertes en suivi aux arènes d’Alicante ou encore à Torrejón de Ardoz (Madrid). Avec 20 trophées récoltés, Léa Vicens marche dans les pas de son challenger navarrais : l’amazone nîmoise traverse actuellement l’une des meilleures périodes de sa carrière après la Grande porte ouverte à Madrid. Sublime le Lundi de Pentecôte à Nîmes, Léa Vicens a également coupé l’oreille d’un toro de Bohórquez à Alicante.

 

Également à égalité à 12 courses, Rui Fernandes vient s’immiscer dans ce ballet équestre avec seulement 6 pavillons à son actif. Un chiffre somme toute logique pour le cavalier portugais, dont la plupart des engagements s’effectue dans des touradas, sans mise à mort. Une oreille lui a été accordée à Grenade le 19 juin dernier face à un toro de Fuente Ymbro, deux semaines après une belle faena déclinée devant un exemplaire de Murteira Grave sur le sable portugais de Santarém.

 

Grande révélation de la corrida portugaise de la dernière Feria de Pentecôte, Marcos Tenório Bastinhas a lui officié à 12 reprises depuis le début de la temporada, uniquement lors de touradas. Raison pour laquelle son compteur d’oreilles reste figé sur 0. Il n’empêche, le torero à cheval originaire de Portalegre a marqué les esprits, notamment à Angra do Heroísmo (Açores) lors de son double engagement des 18 et 19 juin derniers. Il est talonné par Leonardo Hernández fils, 6e avec 11 corridas toréées, 28 oreilles et 2 queues coupées : valeur sûre de l’Escalafón des toreros à cheval, Leonardo a récemment ouvert la Grande porte des arènes de Soria.

 

7e, Sergio Galán a récolté un total de 21 trophées en 10 courses toréées. Le rejoneador madrilène a notamment ravi l’oreille d’un toro d’Adolfo Martín lors de la corrida équestre célébrée à Castellón de la Plana le 24 juin dernier. Il est suivi par deux cavaliers portugais, à égalité de paseos uniquement en touradas, avec aucun pavillon au compteur : Luis Rouxinol et João Moura fils. Le premier cité s’est notamment illustré à Santarém, le 10 juin, en effectuant une vuelta à l’issue de la lidia d’un toro de Palha. Pour le second, les meilleures prestations du dernier mois se sont résumées à des faenas intense à Santarém, le 5 juin, puis à Angra do Heroísmo par deux fois.

 

Andrés Romero boucle ce Top 10 des rejoneadors avec 8 corridas toréées et 9 oreilles coupées, principalement dans des arènes espagnoles et portugaises de 3e catégorie.

 

A ce jour, 65 rejoneadors figurent dans ce classement Escalafón, dont 22 toreros à cheval n’ayant officié qu’à une seule reprise depuis le début de saison européenne.

 

Pose de banderilles à deux mains spectaculaire de Marcos Tenório Bastinhas lors de la corrida portugaise du 3 juin 2022 aux arènes de Nîmes (crédit photo : Anthony Maurin).