ACHETEZ VOS PLACES EN LIGNE


FERIA DE PENTECÔTE : GRÂCE D’UN TORO DE CORTÉS ET TRIOMPHE D’ALEJANDRO TALAVANTE ET TOMÁS RUFO POUR LA CORRIDA DE CLÔTURE


06-06-2022

La Feria de Pentecôte s’est conclue sur une note triomphale avec la sortie commune par la Porte des cuadrillas d’Alejandro Talavante et Tomás Rufo. Ce dernier s’est illustré en obtenant la grâce du 6e toro de cette corrida de clôture, « Enarbolado », n°164, negro mulato, 534 kg, né en septembre 2017, porteur du fer de l’élevage de Cortés. C’est la deuxième fois que cette ganadería fait l’objet d’un mouchoir orange dans les arènes de Nîmes, le précédent toro « nîmois » de Cortés gracié étant « Devoto », entre les mains d’Enrique Ponce, le 15 septembre 2018, déjà à l’origine du « pardon » du fameux « Descarado », de Victoriano del Río, le 1er juin 2001.

 

Auteur d’une faena très entreprenante, Tomás Rufo a obtenu les deux oreilles de ce 6e toro de la corrida, qui avait précédemment brillé sous le fer du picador Iván García avant un grand tiers de banderilles signé Andrés Revuelta et Fernando Sánchez. Précédemment, le jeune matador tolédan, qui se présentait à Nîmes, avait confirmé son alternative des mains d’El Juli, en présence d’Alejandro Talavante, face au toro « Breviato », n°63, castaño listón chorreado, 501 kg, né en janvier 2018, de Victoriano del Río. Un salut au tiers avait ponctué sa première prestation.

 

De retour à Nîmes après cinq années d’absence, Alejandro Talavante a signé une faena majeure devant le 5e exemplaire de l’après-midi, porteur du fer de Cortés. Deux oreilles ont récompensé l’engagement et la disposition du torero extremeño, auteur d’une entame agenouillée particulièrement spectaculaire et tout aussi intense que sa conclusion par bernardinas. Face au 2e toro de Cortés, Talavante avait salué au tiers après la sonnerie d’un avis.

 

Particulièrement disposé, Julián López « El Juli » a coupé la première oreille de l’après-midi face au 2e toro de Victoriano del Río. Pour sa cinquantième corrida aux arènes de Nîmes, le recordman madrilène a étalé une première faena tout en pouvoir et en maîtrise. Face à un 4e toro plus réservé, El Juli a salué au tiers à l’arrastre.

 

Sortie en triomphe très fêtée pour Alejandro Talavante et Tomás Rufo en clôture de la Feria de Pentecôte (crédit photo : Anthony Maurin).