ACHETEZ VOS PLACES EN LIGNE


OBJECTIF FERIA DES VENDANGES : DANIEL LUQUE EN LIGUE DES CHAMPIONS DU TOREO


03-08-2022

- Daniel LUQUE (corrida du dimanche 18 septembre face aux toros de Fuente Ymbro) : dans la lancée de ses triomphes majeurs de la seconde quinzaine du mois de juillet, le matador de toros andalou s’est à nouveau illustré en signant quelques faenas d’exception du côté espagnol. Vendredi 29, Daniel Luque a tout d’abord excellé à Huelva en obtenant la grâce du 2e toro de la corrida de Juan Pedro Domecq, dont il a obtenu les trophées maximums symboliques à l’issue d’un grand moment de création artistique. Un triomphe que le torero originaire de Gerena a parachevé par une autre œuvre d’exception, récompensée par deux nouveaux pavillons. Un triomphe majuscule que Luque a partagé a hombros avec Morante de la Puebla. Deux toreros qui étaient au rendez-vous, le lendemain, au cartel de la corrida du Puerto de Santa María (Cadix), avec El Juli qui complétait l’affiche. Dans la lancée de ses œuvres de la veille, Daniel Luque a une fois encore exprimé le toreo le plus convaincant, coupant un total de trois oreilles face à son lot de Garcigrande. Une nouvelle Grande porte pour un Daniel Luque au sommet de son art !

- Juan LEAL (corrida du samedi 17 septembre face aux toros de Victoriano del Río) : le matador de toros arlésien s’est distingué dimanche dernier en coupant la première oreille de la corrida de Murteira Grave lidiée à Azpeitia (Guipúzcoa).

- Andrés ROCA REY (corrida du samedi 17 septembre face aux toros de Victoriano del Río) : grande et belle semaine de toros pour le torero péruvien, qui a enchaîné les triomphes dans d’importantes ferias espagnoles. Mercredi, c’est à Santander que l’actuel n°1 mondial du toreo s’est illustré, en ravissant l’ultime trophée de la corrida du Puerto de San Lorenzo. Trois jours plus tard, c’est sur le sable de Huelva que Roca Rey a marqué les esprits, en ouvrant la Grande porte des arènes, après avoir coupé un total de trois oreilles face à un bon lot de toros de Luis Algarra. Cette corrida a également été marquée par la prise d’alternative du torero local Alejandro Conquero, qui est lui aussi sorti en triomphe avec Roca Rey ainsi qu’avec son parrain de cérémonie, José María Manzanares fils.

- Álvaro LORENZO (corrida du dimanche 18 septembre face aux toros de Fuente Ymbro) : le matador de toros tolédan était programmé à l’affiche de la corrida d’Ana Romero organisée samedi dernier à Azpeitia. Une course marquée par la blessure impressionnante de Sergio Serrano devant le 4e exemplaire de l’après-midi. Auteur d’une faena majeure devant le 6e toro de la course, honoré d’une vuelta posthume, Álvaro Lorenzo a ravi les deux seuls pavillons de la corrida avant de sortir en triomphe.

- Diego GARCÍA (novillada du samedi 17 septembre face aux novillos de Pagès-Mailhan et d’Ave María) : le novillero natif de San Sebastián de los Reyes a été ovationné à deux reprises lors de la course de Montealto qui s’est tenue à Hagetmau dimanche dernier. 

Lance de cape de Daniel Luque le 8 mai 2022 à la Monumental de Las Ventas, à Madrid (crédit photo : Plaza 1).